La contraception… Chez le chien.

 

12593689_10153913603134429_6839156229446042120_o

Bonjour à tous !

 

Suite à cet article et surtout les débats qui ont suivi ici, sur facebook, et dans le cabinet de notre groupuscule de supers vétos (<3), il a été décidé de laisser Ayla tranquille.

On se rappelle que nous cherchions une contraception réversible, puisque l’idée est que les deux montres du canapé puissent faire de jolis chiots ensemble un jour relativement prochain.

12249793_10153776144834429_804775531260574909_n

Cette réversibilité excluait toute solution chirurgicale. Restaient les solutions hormonales et apparemment pour les femelles c’est pile ou face. Soit, tout fonctionne comme prévu, les chaleurs ne se déclenchent pas/sont interrompues et il n’y a pas fécondation, puis le cycle repart normalement. Soit ça marche mal (injection trop tardive, mal qualibrée….), ou le cycle ne repart jamais normalement (stérilité), ou la chienne a la malchance d’avoir un des – nombreux – effets secondaires. Du pyomètre à la tumeur… Et, vraiment, je n’avais pas envie de tenter le diable.

12419013_848257161939271_2547233459956798383_o

C’est là qu’on est venu nous parler de l’implant contraceptif pour les mâles. C’est un peu l’idée de celui qui existe pour les humaines. Un petit implant posé sous la peau sans anesthésie (l’aiguille est grosse mais Merlin était tellement occupé à ne pas regarder le veto de sexe masculin qu’il n’a même pas cillé).

L’implant, en l’occurrence du SUPRELORIN® 4,7 mg agit sur la production de certaines hormones qui entraînent une baisse de production de testostérone. A l’arrivée, lorsque le traitement fait effet (six semaines après l’implant), on notera une nette diminution de la taille des testicules du chien traité (on a pris une photo à J1 pour pouvoir vérifier!), une libido dans les chaussettes et un arrêt de la production de sperme.
Résultat? Stérilité!
12628429_10153913580794429_5833953693880211834_o

Lorsque l’implant ne fait plus effet, le chien retrouvera petit à petit ses capacités à se reproduire dans un délais de 6 mois.

Effets secondaires sur le chien? Aucun, si ce n’est une hyper excitabilité durant les trois semaines suivant la pose de l’implant. Après on attend le calme plat hormonal. (On espère).

Pour information, nous avons payé 88 € pour cette visite chez nos vétos.

On vous tiendra au courant lors des prochaines chaleurs d’Ayla.

12604678_10153913595414429_7008911747976999719_o
Quant à savoir si on lui refera poser un implant cet été… A discuter avec le vétérinaire.  C’est pas sûr, vu le délais potentiellement nécessaire au chien pour retrouver sa fertilité. Et à voir où on en est, nous, de nos plans, si Merlin a passé victorieusement tous ses tests de santé, si le TDR l’a accepté comme reproducteur et si on peut encaisser une possibilité d’invasion de chiots au tout début de l’année 2017.

Oh, et Merlin a un an aujourd’hui.
Joyeux anniversaire petit soleil!

un an

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *