Ayla, notre tamaskan

Informations générales

Nom: Ayla (Blufawn Dolly Parton)
Pedigree disponible ici.
Pedigree photo disponible ici.
Sexe: Femelle
Lieu de Naissance: Angleterre
Date de naissance: 26/02/2012
TDR #: 363G2
Couleur: Red-Grey
Puce électronique : Oui
Identification génétique : Oui
Père: Shogun (Alba O’Shean at Blustag)
Mère: Geri (Blufawn Ginger)
Résultats du test génétique de filiation
HD: BVA 14
DM: Normal (N/N) (par héritage)
Embarkvet : https://embarkvet.com/dog/ayla2
MyDogDNA : Cliquez pour lire le rapport
ECVO (eyes) : fait

PERE: Alba O’Shean at Blustag (Shogun)

TDR #: 328G2

Issu de Odin (Moonstone Makes Me Pure at Alba)(père)
et Alba Stenkil (mère)

HD: 4 (BVA)

DM: Normal (N/N)

MERE: Blufawn Ginger
(Geri)

TDR #: 254G1

Issue de PolarSpeed Jackal at Blustag (Jackal) (père)
et Alba Zuul at Blufawn (Zuul) (mère)

HD: 4 (BVA)

DM: Normal (N/N)

Ses parents

Son caractère

(point à 1 an et demi)

Ayla est une petite demoiselle à la tête bien dure. Très expressive avec ses congénaires, elle veut souvent être le chef.
Ayant souffert d’un manque de codification dans sa jeunesse (séparée tôt de la fratrie, mal sevrée, mal codifiée, et n’ayant pas eu de congénaire chien-loup pour lui apprendre…) elle est encore assez « lourdingue » avec les autres chiens, même si elle progresse au fur et à mesure de ses rencontres avec ses semblables.

Avec les humains, tout va bien. Elle n’a pas peur et va facilement au contact. Elle est encore assez peu délicate dans ses jeux.
De façon générale, la délicatesse n’est pas son fort, sauf lorsqu’il s’agit de nourriture ou, contre toute attente, elle se transforme en la créature la plus douce et tempérée possible.

En intérieur, elle est relativement sage, les phases de destruction se sont très espacée. A noter que le déménagement, il y a un an de cela, a permis de la laisser dehors en l’absence d’humains à la maison, ce qui a beaucoup joué dans la réduction des dégats.
Pour vous faire une idée, je vous invite à jeter un coup d’oeil à cet album.

Avec les chats les choses ne se passent pas très bien et les deux espèces sont séparées en dehors des périodes de travail (visant à désensibiliser les uns aux contacts de l’autre et vice versa.) Pour ce faire l’appartement a été aménagé de façon à pouvoir moduler des espaces séparés et/ou communs en fonction des besoins.
Ayla passe ses journées dans le jardin (à l’exception des périodes de châleur, puisque ses prétendants n’ont aucun problème à franchir la clôture à ce moment là…) avec une petite balade le midi dans le village.

Hors de son territoire c’est un chien facile, pas énormément de prédation, un bon rappel qui pourrait être amélioré en prenant le temps de le retravailler un peu.

En milieu « urbanisé » elle est bien aussi, bonne marche en laisse, elle n’a peur de rien.
C’est une grande curieuse!

Elle m’a demandé beaucoup de travail entre ses 6 mois et ses 15 mois, elle est beaucoup plus posée maintenant et si je m’en donne la peine, je pense que que l’on pourrait obtenir un niveau d’obéissance très acceptable.